La cuisine vue avec un regard d’aujourd’hui

Publié dans : CUINA.CAT

La relecture des plats classiques que nous propose la Pahissa del Mas Pou, nous poussera à revenir.

C’est la première saison d’hiver pour ce restaurant qui s’est ajouté à la liste des inaugurations et qui ont fait de Pals un des nouveaux pôles gastronomiques du Baix Empordà. À sa tête se trouve Jordi Vallespí, un chef qui ouvre son propre restaurant après avoir fait ses classes chez Reno, Jean Luc Figueras, La Tour d’Argent à Paris, Mas Pau y Mas de Torrent.

SURPRISES DU JOUR

« Je pratique une renaissance de la cuisine classique de l’Empordà », dit Vallespí. Une rapide lecture de la carte pleine de toponymes régionaux nous le confirme : carotte de Albons, huîtres Louis et lard ibérique ; riz Carnaroli de Pals (on entend déjà parler des plats de riz, et en bien), lotte et crevettes de Palamós; le dessert de saucisse sucrée à la pomme de Torroella…

Nous avons demandé au chef quel plat l’identifie le mieux et il nous a répondu « la saucisse avec ses coquilles Saint Jacques, chou, gingembre et son bouillon de pommes. Une relecture audacieuse d’éléments traditionnels comme celle de ce poulet aux crevettes, qui marie esprit traditionnel et technique actuelle.

DE PRÈS

Il n’y a pas que les recettes et beaucoup d’ingrédients qui sont de l’Empordà. La vaisselle est de La Bisbal.

EN FAMILLE

Le chef Jordi Vallespí et sa femme, Rosa M. Pericay, ont transformé une ancienne grange appartenant à la famille de Rosa Maria en restaurant.

INDIQUÉ POUR

Ceux qui aiment le riz et les râgouts de toujours. N’hésitez pas à venir les découvrir sous leur forme modernisée.

CONTRE-INDIQUÉ POUR

Ceux qui pensent qu’une cuisine moderne équivaut à exhibitionnisme technique. Ici, la technique est au service du goût. Bravo !